Histoire

Des réalisations alsaciennes de qualité depuis 1923

Histoire
Revenir à la page d'accueil

Chargée d’histoire, la menuiserie A. Zinck a connu de longues périodes de prospérité. Grâce à un savoir-faire unique et une volonté de toujours rester à la pointe de la technologie, l’entreprise vit toujours malgré quelques péripéties…

 

Les premiers pas de la menuiserie

Tout commence en 1923 lorsque Auguste Zinck se lance dans la menuiserie. André, son fils, reprend l’entreprise en 1952 du haut de ses 23 ans. Si jeune et déjà passionné par l’artisan qu’était son père. Grâce à l’émergence fulgurante des nouveaux quartiers de Strasbourg, le travail était abondant.

Son savoir-faire basé sur la fabrique et la pose essentiellement de fenêtres et de portes intérieures, a pour conséquence l’essor  de la menuiserie et engendre le recrutement de 25 salariés avant de devenir une SA en 1972.

Trois ans plus tard et grâce à une notoriété grandissante, les architectes contactent André pour des réalisations sur-mesure. L’entreprise prend un tournant décisif et se spécialise dans la menuiserie intérieure et l’agencement ou décoration d’intérieur. En découlent des réalisations célèbres telles que les placards et les portes des Dernières Nouvelles d’Alsace ou encore, en 2000, les cabines d’interprètes et la salle des commissaires du Parlement Européen.

 

Les générations se succèdent

Le flambeau est repris par les deux fils de André : Pierre et Roger. Cette 3e génération passionnée voit grand et décide de déménager les locaux de la menuiserie dans la zone industrielle du port du Rhin afin d’agrandir les ateliers de 500 à 2 000 m². Innovateurs, les deux frères vont décider d’accentuer la communication grâce à la conception d’un logo, approche rare dans ce secteur. Grâce à cette décision, la menuiserie ne cessera de gagner en notoriété.

Le temps passe et avec lui la 4e génération naît. En 1993, alors que la menuiserie poursuit ses efforts d’innovation et acquiert un centre d’usinage à commande numérique, Alexandre Zinck finit ses études et rejoint l’entreprise familiale.

Deux ans plus tard, il sera le réalisateur du mobilier du Palais des Droits de l’Homme, soit 512 pupitres. Il s’adaptera parfaitement et anticipera les évolutions technologiques, les remises en question commerciales et les conséquences du réchauffement de la planète. En début d’année 2009, Alexandre Zinck réalise l’exploit de doter la menuiserie du prestigieux Label Eco Artisan.

 

Un nouveau souffle

L’histoire ne s’arrête pas là. En 2016, La société est reprise par monsieur Grunnagel qui a la volonté de perpétuer les savoir-faire ancestraux et régionaux de la menuiserie. Il insuffle un air nouveau en proposant des créations dans l’air du temps, tout en conservant les techniques qui ont construit sa réputation.

Amoureux du travail parfait, il saura vous conseiller et vous accompagner tout au long de votre projet afin que vos rêves se concrétisent.

 

Zinck Concept bénéficie du soutien de la Région Grand Est